Remèdes naturels pour soigner un rhume

Nez bouché, qui coule, frissons, maux de tête… Le rhume vous est tombé dessus ? Pour s’en remettre plus vite et atténuer les symptômes, il faut miser sur les coups de pouce naturels. C’ est décidé : Nez qui coule et éternuements ne passeront pas !

 

soigner-naturellement-rhume-grippe-670

 

 

Cette infection contagieuse se propage dans l’air (éternuements, toux, etc.) et par contact direct (couverts, jouets, lorsque l’on serre la main et fait la bise le matin, vous vous reconnaissez les mamans de l’école ? ). Le rhume est une maladie très fréquente surtout en cette période et qui peut être causée par différents types de virus (plus de 100). Les rhumes sont plus communs en hiver, mais le froid n’en est pas toujours la cause contrairement à ce que l’on peut croire.

 

Voici des soins naturels décongestionnants, antiseptiques et assainissants pour guérir au plus vite !

 

 

Le lavage nasal

Un spray nasal à base de solution saline à l’eau de mer ou de sérum physiologique vous permettra d’hydrater vos muqueuses. Couchez-vous sur le dos et inclinez légèrement la tête vers l’arrière. Pulvérisez dans chaque narine puis mouchez-vous. Il est possible de fabriquer soi-même sa solution saline ( recette ici à venir)

 

Faire des inhalations

Pour réduire la congestion des sinus, les inhalations restent très efficaces pour soigner le rhume : mettez 5 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus dans un bol ou dans un inhalateur. Versez de l’eau frémissante. Penchez-vous en avant et couvrez votre tête avec une serviette. Inhalez ensuite la vapeur pendant 5 à 10 minutes. Répétez les inhalations 3 fois par jour.

 

Le citron, pour aider les défenses naturelles

©Fotolia.com

« Il a des propriétés anti-infectieuses et sa richesse en vitamine C aide (un peu) à soutenir les défenses immunitaires », explique le Dr Jean-Michel Morel, médecin généraliste et président du Syndicat National de la Phyto-Aromathérapie.

 

Pendant toute la durée du rhume, on avale le matin un demi jus de citron dans un verre d’eau à température ambiante. Un rituel à prolonger tout l’hiver en prévention. On peut aussi miser sur les autres agrumes et fruits riches en vitamine C pour se remettre un peu plus vite : kiwi, mandarine, orange, acérola..

 

Le miel, pour soulager la gorge

©Fotolia.com

Le miel est un antibactérien naturel, intéressant en cas d’infection respiratoire pour éviter la surinfection et surtout en cas de maux de gorge, pour son effet apaisant.

 

Plutôt que le miel « toutes fleurs » qu’on consomme habituellement, on privilégie les miels spéciaux type miel de sapin, miel d’eucalyptus, miel de thym ou encore miel de Manuka (très antibactérien mais plus cher). Plus foncés, ils sont généralement plus riches en composés actifs (comme les terpènes).

 

Le thym, pour calmer la toux sèche

©Fotolia.com

En plus de ses vertus antiseptiques, le thym est un bon décongestionnant nasal et broncho-pulmonaire. Il est également antitussif et calme les quintes en cas de toux sèche. Pour mieux respirer, on peut l’utiliser en inhalation (on trouve de l’huile essentielle de thym dans des préparations pour inhalation type Pérubore).

 

Pour profiter de ses bienfaits, l’idéal reste de l’utiliser en tisane : 1 cuillère à café de thym émondé (sans les branches) pour 1 tasse d’eau bouillante, il faut laisser infuser avec un couvercle pendant une dizaine de minutes puis filtrer. A sucrer avec du miel plutôt qu’avec du sucre pour augmenter les bienfaits.

 

La propolis, pour ses vertus anti-inflammatoires

©Fotolia.com

La propolis est un produit de la ruche à la fois anti-infectieux, anti-inflammatoire et légèrement immunostimulant. Un bon cocktail pour apaiser les symptômes type mal de gorge et se requinquer en cas de rhume.

 

On la trouve notamment dans des pastilles et sprays pour la gorge : elle calme l’irritation et l’inflammation. Mais on peut aussi l’utiliser sous forme d’extrait liquide pour ses vertus anti-infectieuses globales : selon la concentration, quelques gouttes dans une cuillère à café de miel, un verre d’eau ou une tisane.

 

La cannelle, pour évacuer les sécrétions

©Fotolia.com

Tout comme le clou de girofle, cette épice a des propriétés antivirales et anti-infectieuses. Elle réchauffe et favorise aussi l’évacuation des sécrétions.

 

On l’utilise dans un grog : 1 bâton de cannelle + 2/3 clous de girofle + ½ jus de citron dans du rhum ou du lait pour mieux solubiliser les huiles essentielles présentes dans les épices. On peut aussi utiliser une préparation toute prête pour grog sans alcool (Vitaflor), à diluer dans une tasse d’eau bouillante.

 

Le gingembre

Pour faire une tisane au gingembre, mettez 1 c. à soupe de racines de gingembre (en poudre ou râpé) dans une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser pendant 10 minutes avant de boire.

Personnellement j’ajoute une belle cuillère de miel !

 

L’infusion aux feuilles de sauge

La sauge est réputée pour soigner les rhumes :

  1. Remplissez une tasse de lait chaud.
  2. Ajoutez 2 c. à café de miel.
  3. Mettez 3 feuilles de sauge.
  4. Laissez infuser pendant 10 minutes.
  5. Enlevez les feuilles de sauge.
  6. Buvez.

La fleur de sureau

Pour soigner votre rhume, essayez les tisanes à la fleur de sureau ! Ajoutez 2 c. à café de fleur de sureau dans 200 ml d’eau chaude. Laissez infuser 10 minutes. Buvez-en régulièrement jusqu’à guérison complète.

 

Le bouillon de poule 

Ca ne vous rappelle pas des souvenirs d’enfance ?

Ma grand mère me préparait un bouillon de poule  » magique » lorsque j’étais malade. En plus de soigner mon rhume ça me réchauffait !

En effet, cette recette utilisée depuis des générations a bien fait ses preuves auprès de certains scientifiques. Il semblerait que le bouillon de poule agisse comme un anti-inflammatoire et aide les cellules du système immunitaire à se défendre.

le bouillon de poule magique de nos grand-mères  accélère également temporairement le mouvement du mucus dans le nez, ce qui aide à soulager la congestion.

 

L’homéopathie

En fonction de votre toux, si elle est plutôt sèche ou grasse, si votre nez coule ou non , les traitements homéo seront différents.

Donc on parle souvent de « Coryzalia » qui est un médicament homéopathique pour soigner les rhumes. Même les enfants à partir de 6 ans peuvent le prendre, il s’agit d’un comprimé à sucer.

Quelques conseils qui me semblent logiques:

  • Mouchez-vous régulièrement.
  • Jetez vos mouchoirs utilisés, ne les conservez pas !
  • Aérez régulièrement votre maison.
  • Buvez beaucoup d’eau pour fluidifier le mucus.
  • Utilisez un humidificateur dans votre maison ( j’adore les huiles essentielles en diffusion!)
  • Gardez vos pièces à une température moyenne (19-20 °C).
  • Lavez régulièrement vos mains.
  • Prenez des douches ou bains chauds qui permettent de décongestionner.

Le plus important étant bien sûr de consulter son médecin sans attendre !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.