Les chakras

 

 

Les Chakras, ces zones secrètes du corps…

 

 

L’Inde est à la Mode depuis quelques temps : Bouddhisme, encens, « ayurveda » (qui veut dire « science de la vie »), … : tout ceci est très actuel et à la mode !

Je ne compte plus les méthodes de bien-être visant à harmoniser le corps et l’esprit ni les articles etc…qui sont nombreux autour de moi et sur internet.

Partout autour de nous, on nous parle d’« équilibrer nos énergies » , d’« harmoniser nos “chakras” », et ces mots qui était hier réservés hier aux initiés, font une percée dans notre vocabulaire actuel, sans que l’on sache réellement de quoi il s’agit.

 

Je n’ai pas souhaité ici rentrer dans trop de détails mais aborder avec simplicité ce que sont les chakras et leur rôle tout simplement …

Qui sont ils et à quoi servent ils ?

Sept “roues” invisibles

Pour les hindous, les « chakras » (« roues » en sanskrit) sont nos centres énergétiques. Ils sont à la base de la médecine ayurvédique, vieille de cinq mille ans. Les textes anciens parlent de 88 000 chakras répartis sur tout le corps. Mais ils en dénombrent sept majeurs, situés le long d’une ligne qui suit le trajet de la colonne vertébrale. D’autres médecines les reconnaissent à leur manière : en Chine, ils ont été intégrés dans la pratique de l’acupuncture ; en Occident, ils correspondent aux plexus, des réseaux de nerfs et de vaisseaux, dont le plus connu est le plexus solaire ( qui est situé sous le diaphragme.)

 

Selon la tradition indienne, l’énergie circule d’un chakra à l’autre par des canaux invisibles.

 

Les chakras sont des centres d’énergie situés sur la ligne médiane du corps. Il en existe sept et ils régissent nos propriétés psychologiques. Les chakras situés sur la partie la plus basse de notre corps sont notre côté instinctuel, la plus haute notre côté mental.

 

Chakras sur la ligne médiane du corps

 

Au passage de ces « roues », le souffle vital se concentrerait en tourbillonnant dans le sens des aiguilles d’une montre, remontant du périnée au sommet de la tête. L’énergie doit pouvoir passer librement dans les chakras, sans excès, sans manque ni stagnation. Or, un mal-être, une émotion aiguë, des problèmes anciens non résolus, une mauvaise hygiène de vie ou le stress pourraient les dérégler : les chakras se fermeraient, empêchant l’énergie de circuler. Pour les hindous, ce déséquilibre favoriserait les maladies.

Equilibrer ses chakras contribuerait donc à prévenir ou à soigner ces dernières.

 

Décoder nos maladies

 

On ne les voit pas, on ne peut pas les toucher et on ne sait pas très bien comment ils fonctionnent. Difficile de comprendre leur rôle…

A chaque chakra correspondent, en effet, une zone du corps, des organes et des systèmes glandulaires, mais aussi des émotions, des troubles physiques et psychiques.

Par exemple, le chakra du plexus solaire est relié au pancréas. Déséquilibré, il entraînerait des maux d’estomac, des problèmes de poids, mais également un manque d’assurance et des cauchemars. Equilibré, il permettrait de s’affirmer sans agressivité. Qui sait interpréter le fonctionnement des chakras pourrait soigner un problème de santé en traitant le dysfonctionnement énergétique en amont de la maladie.

 

 

On ne joue pas impunément avec les énergies : si la réharmonisation des chakras est censée apporter un bien-être, leur dérèglement peut générer des malaises.

 

Attention : comme tous soins parallèles à la médecine allopathique, la « réharmonisation » des chakras ne doit pas dispenser d’un traitement médical adapté à la maladie. Le praticien énergéticien est d’abord médecin. Il doit connaître les limites de cette thérapeutique et vous prévenir si elle ne vous convient pas.

 

Faire circuler l’énergie

Des pratiques simples (yoga, qi gong, méditation, sophrologie, etc.) peuvent aussi permettre d’entretenir soi-même ses chakras.

 

 

 

Chakras : quand ils se referment

Lorsqu’un chakra est bien ouvert, ses qualités – courage, force, équilibre, harmonie sexuelle, etc. – s’expriment de manière optimale. Fermé, des troubles apparaissent. Quelques exemples.

 

Chakra racine (entre l’anus et les parties génitales)

Le chakra racine concerne le sentiment d’être présent physiquement et de se sentir bienvenu dans toutes les situations. S’il est ouvert, vous vous sentez avoir des bases solides, être stable et en sécurité. Vous ne vous méfiez pas inutilement des personnes. Vous vous sentez présent ici et maintenant et relié à votre corps physique. Vous vous sentez avoir suffisamment de territoire.

  • Qualités : stabilité, confiance en soi, courage.
  • Troubles physiques : problèmes circulatoires, sciatiques, anémie.
  • Troubles psychiques : égoïsme, manque d’assurance, dépression.

 

Chakra sacré (au-dessus des organes génitaux)

Le chakra sacré concerne le sentiment et la sexualité. Quand il est ouvert, vos sentiments coulent librement et sont exprimés sans que vous soyez sur-émotif. Vous êtes ouvert à l’intimité et vous pouvez être passionné et vivant. Vous n’avez aucun problème à gérer votre sexualité.

  • Qualités : sexualité, vitalité et créativité.
  • Troubles physiques : affections génitales, rénales et urinaires.
  • Troubles psychiques : colère, frustration, agressivité, jalousie.

 

Chakra du nombril (deux doigts au-dessus du nombril)

Le chakra du nombril concerne l’affirmation dans un groupe. Quand il est ouvert, vous vous sentez maître des situations et vous avez suffisamment d’estime de vous-même.

  • Qualités : équilibre, spontanéité.
  • Troubles physiques : troubles de la digestion, diabète, obésité.
  • Troubles psychiques : irritabilité, cauchemars, manque de respect de soi.

 

Chakra du coeur (au centre de la poitrine)

Le chakra de coeur concerne l’amour, la bonté et l’affection. Quand il est ouvert, vous êtes compatissant et amical, et vous travaillez à avoir des rapports harmonieux.

  • Qualités : centre de l’amour et de l’harmonie.
  • Troubles physiques : tension, troubles cardiaques, douleurs dorsales.
  • Troubles psychiques : froideur, difficulté à établir le contact.

 

Chakra de la gorge (dans la région du larynx)

Le chakra de la gorge concerne l’expression de soi et la communication verbale. Quand il est ouvert, vous n’avez aucun problème à vous exprimer, et vous pourriez le faire en tant qu’artiste.

  • Qualités : communication, productivité, expressivité.
  • Troubles physiques : problèmes de gorge, de dents, d’audition.
  • Troubles psychiques : blocages, timidité, peur de livrer ses opinions, troubles de la parole.

 

Chakra du troisième oeil (au-dessus de la racine du nez)

Le chakra du troisième oeil concerne la perspicacité et la visualisation. Quand il est ouvert, vous avez une bonne intuition. Vous pouvez tendre à rêver éveillé.

  • Qualités : imagination, intuition, sagesse.
  • Troubles physiques : maux de tête, affections oculaires, maladies du système nerveux.
  • Troubles psychiques : manque de mémoire et de concentration.

 

Chakra couronne (au sommet de la tête)

Le chakra couronne est concerne la sagesse et le sentiment d’unité avec le monde. Quand ce chakra est ouvert, vous êtes sans préjugés et conscient du monde et de vous-même.

  • Qualités : spiritualité, réalisation de soi.
  • Troubles physiques : maux de tête, maladies chroniques, paralysies, déficience immunitaire.
  • Troubles psychiques : fuite devant la réalité, dépression, difficulté à décider.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.