Ados : mieux gérer le stress de leurs examens

Stress des Examens, quelques conseils afin de mieux le gérer

Nous y sommes, c’est bientôt la fin de l’année, donc l’approche de la période des examens pour nos ados …

En tant que parents, nous avons un rôle très important à jouer auprès de nos ados dans les révisions et la préparation de leurs  examens (brevet, bac, concours…).

Tout simplement parce que nous vivons ensemble. À nous de trouver la bonne attitude pour être le meilleur accompagnateur possible, et apaiser leurs peurs plutôt que les attiser.

Cette période des examens n’est jamais facile pour les étudiants. Stressés, ils se jettent dans les révisions à corps perdu, bien souvent au détriment de leur santé. Pourtant quelques habitudes pourraient doper leur productivité sans pour autant les aliéner. et surtout nous préserver également !

On se bouge !

Comment ça le sport n’est pas la priorité en période d’exams ? Faux faux faux …Détrompez-vous, prendre du temps pour une activité physique, notamment en extérieur, dope la productivité et la santé, surtout pendant les révisions. Il permet aux étudiants de mieux vivre cette période de stress. C’est par ailleurs grâce au sport que le corps produit des endorphines, l’hormone du bien-être, qui améliorent l’humeur et aident à réduire le stress. il paraîtrait même selon de récentes études, que l’exercice serait même l’allié de la concentration. Alors ne culpabilisez pas, et faites des pauses sportives !

On regarde dans son assiette : alimentation = clés de la réussite !

Un Esprit Sain dans un Corps Sain !

Je ne crois pas avoir besoin de vous rappeler  l’importance d’une alimentation équilibrée, surtout en période de révisions.

Elle est essentielle pour entretenir forme mentale et physique, toutes deux nécessaires pour la concentration.

• Les légumes feuilles riches en fer, comme les épinards, augmentent naturellement le niveau d’énergie.
• Les glucides complexes comme les patates douces, sont des sucres lents et fournisseurs d’énergie pendant plus longtemps.
• Les fruits, surtout les baies estivales permettent quant à elles de mieux se concentrer.
• Enfin, les oméga-3 contenus dans les poissons gras comme le saumon améliorent le fonctionnement cérébral pendant les révisions.

L’assiette idéale du candidat

Les neurones sont des sportifs de haut niveau, et qui dit sport de haut niveau dit… glucides, premier carburant du cerveau. Alors comme les athlètes, la veille de l’examen, mieux vaudra une plâtrée de pâtes ou de riz, glucides lents que l’on évitera de surcharger en gras. Renoncez à la carbonara et la sauce crème-fromages, préférez le risotto petit pois-poulet — ou les pâtes au pistou, car le basilic a des vertus à la fois toniques et antistress.

Le cerveau consomme aussi beaucoup de fer, qui transporte son oxygène, alors vous miserez sur le foie (de volaille, de veau…) ou des légumineuses comme les lentilles. L’avantage du foie, c’est que ses protéines interviennent dans les neurotransmetteurs, qui font bien « remonter » les informations vers notre usine à matière grise.

Pour les sucres rapides, il faut choisir le bon moment. Surtout pas au petit déjeuner, car trop rapidement assimilés, ils provoquent inévitablement un coup de pompe deux ou trois heures plus tard. Ce n’est pas une révélation mais on ne le dit jamais assez, le matin des examens, un petit déjeuner de pain complet, beurre frais, laitage et fruit est nécessaire, en prenant le temps de le déguster. Les barres chocolatées, biscuits sucrés et les fruits secs — gorgés de minéraux — permettront d’éviter les coups de pompe pendant les épreuves.

Boire, boire, boire et boire …..de l’EAU !

Une bonne hydratation ( on est d’accord, je vous parle bien de l’eau !!) a montré chez les élèves de bien meilleurs résultats aux examens. A l’inverse des boissons énergisantes dont le sucre qu’elles renferment produit l’effet inverse, et nuit donc non seulement à notre santé, mais aussi à la concentration.

School books on desk, education concept

PAUSE 😉

Inutile de se bourrer le crâne des heures durant en imaginant apprendre plus. Au contraire, les petites pauses éviteront la surchauffe au cerveau. Il sera ainsi mieux capable de traiter, organiser l’information et de la retenir.

Recommandation : une pause toutes les 45 à 60 minutes, pas toutes les 10 minutes non plus ;-). Privilégiez une activité relaxante comme la lecture d’un livre ou une balade à l’extérieur. C’est en se coupant de ses révisions que l’on y retourne plus frais avec un regard nouveau.

De bonnes nuits de sommeil

De nombreuses études l’ont montré : les résultats sont meilleurs après avoir passé une bonne nuit à… dormir. Réviser la nuit n’est certainement pas la solution. Le sommeil aide la mémoire.

Pour réviser dans de bonnes conditions, il doit avoir de vraies nuits réparatrices car la matière grise a besoin de se reposer et le sommeil est indispensable pour consolider les acquis de la journée et ne pas arriver épuisé le jour des épreuves.

Testez la méditation et la concentration

Se concentrer sur l’instant présent permet de se calmer et de réduire considérablement le stress. Essayez des exercices de mindfulness, de méditation ou de yoga Kundalini qui insistent sur la respiration et la concentration.

Quelques petits coup de pouce naturels

Découvrez trois alliés incontournables pour surmonter le stress avant et pendant les examens : le Guarana, la Fleur de Bach et la Menthe poivrée.

Le Guarana pour le tonus

Le Guarana est un fruit d’Amazonie connu pour ses effets toniques. Conseillé en cas de baisse de forme, pour augmenter les performances physiques ou sportives, il est également recommandé pour favoriser la concentration mentale, la mémoire, la vigilance et l’endurancelorsque l’on doit fournir un gros travail cérébral. Notez qu’il a également une légère action euphorisante ce qui permet de lâcher un peu les tensions.

Différentes catégories existent, la qualité «  Warana » a l’avantage de n’être pas du tout excitante, tout en étant stimulante, fortifiante et rapide d’action : elle agit en moins de  2 h.

Utilisation : On peut consommer le guarana le matin avec un jus, en cure courte sur 2/3 semaines, ou bien ponctuellement juste avant l’effort à fournir.

L’Elixir de Bach pour la gestion des tensions et le trac

Ce complexe original élaboré par le Docteur Bach est conseillé lors des situations « d’urgence » et est particulièrement indiqué en période d’examen pour gérer angoisse, situation stressante, tensions et manque de confiance.

On peut l’utiliser lorsque l’on est fortement déstabilisé par un événement passé, présent ou futur. En prévention il permet de gérer stress et trac avant une épreuve ou un oral. Il contribue à lever peur et  angoisses pouvant freiner l’apprentissage. Il va également aider à se libérer des appréhensions face à une épreuve ou bien un examinateur. On peut également le conseiller avant l’examen du permis, avant d’aller chez le dentiste etc.

Son action se porte uniquement sur l’émotion négative et permet de lâcher prise. Calme, sécurité, apaisement et sang-froid prennent le dessus.

Cet élixir selon les marques ou laboratoire prend le nom de : Assistance, Etat de crise, Rescue, Urgence, Secours, ou  Remède de Bach.

Utilisation : deux pulvérisations ou trois gouttes autant de fois que nécessaire, toutes les 15 minutes si besoin. Généralement, au bout de trois prises, l’émotion s’est largement atténuée. 

Idem avant un examen ou entretien, 2 à 3 pulvérisations ou  gouttes 2 à 3 fois par jour, précédant l’évènement, et bien sûr, juste avant l’entrevue.

N’oubliez pas qu’il existe également des Elixirs composés tout prêts  en cas de soucis de concentration, perte de

L’huile essentielle de menthe poivrée pour la concentration

Décongestionnante, tonique, anti –fatigue, l’huile essentielle (HE) de menthe poivrée est un excellent soutien en période d’examen. On l’emploie en cas de tension, fatigue cérébrale, fatigue nerveuse, lassitude. Elle facilite le travail mental et aide à lutter contre les baisses d’énergie.

Elle favorise la concentration et rend les idées plus « claires ». C’est également l’huile essentielle des orateurs, elle donc parfaitement appropriée avant un examen oral !

Utilisation : C’est l’une des rares HE que l’on peut appliquer pure localement, toujours par petite touche (contact avec les muqueuses déconseillé).  En cas de fatigue et tension le plus simple est d’appliquer une à deux gouttes sur la nuque. On peut également appliquer une goutte sur les poignets et la respirer profondément (ou sur les tempes en veillant à l’utiliser le plus loin possible des yeux, en prenant garde à ne pas en mettre sur les cheveux). Utilisation à partir de 12 ans, déconseillée aux femmes enceintes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.