Comment utiliser les Huiles Essentielles ? 3/3

Différentes méthodes d’application

 

Les huiles essentielles peuvent être utilisées soit par application cutanée ou locale, soit par ingestion, soit par diffusion pour inhalation, soit dans l’eau du bain.

Elles peuvent être également ajoutées au différents produits qu’on utilise pour les cheveux ou en cosmétiques (dans les crèmes par exemple).

 

Les huiles essentielles homologuées comportent un flacon doseur pour délivrer la quantité exacte de produit.

 

 

 

25 gouttes = 1 ml

Comment utiliser les Huiles Essentielles ?

 

Par voie orale :

Elles sont utilisées en cas de troubles digestifs et/ou infectieux (orl, angines, bronchites…). Attention à l’interaction avec d’autres médicaments, il faut systématiquement demander l’avis de son médecin.

Les huiles doivent être toujours être diluées dans de l’huile et non dans l’eau car elles ne sont pas solubles. Un verre d’eau tiède doit être bu ensuite. Elles ne doivent jamais être consommées pures, elles pourraient provoquer des brûlures au niveau des muqueuses de la bouche. Elles peuvent également être absorbées sous forme de teinture-mère.

 

Par voie cutanée

Les huiles essentielles pénètrent très bien dans la peau et agissent en profondeur dans l’organisme.
Cette utilisation est particulièrement recommandée en cas de maladies de peau ou pour une utilisation cosmétique : améliorer l’état des cheveux, des ongles, de la peau…

 

Par diffusion ou par inhalation

Les huiles essentielles peuvent être respirées à l’inhalateur à raison de 2 à 3 gouttes pour l’équivalent d’un bol d’eau.

Elles peuvent également être diffusées dans toute la maison avec un diffuseur d’huiles essentielles, notamment pour assainir l’air, le dépolluer, tuer les microbes, ou tout simplement, créer une ambiance  agréable, ce que j’apprécie tout particulièrement.

 

Vous trouverez des diffuseurs un peu partout en magasin spécialisé ou non, et internet en regorge !

 

 

 

Attention, les huiles essentielles, par leur forte concentration en actifs, doivent être maniées avec précaution. On fait trop souvent l’amalgame, plantes = aucun danger. Bien au contraire, certaines plantes sont des poisons et peuvent provoquer à forte dose une irritation de la peau, une atteinte du foie ou causer des effets indésirables sur le système nerveux. Il est donc vivement recommandé de s’adresser à un médecin ou à un pharmacien spécialisé dans les huiles essentielles.

Les huiles essentielles ne sont pas recommandées :
– chez les femmes enceintes ou allaitantes
– chez les enfants de moins de 7 ans
– chez les personnes souffrant d’épilepsie
– par voie orale chez les personnes atteintes de troubles gastriques (ulcère, reflux œsophagien etc.)

Les huiles essentielles nécessitent un avis médical chez :
– les enfants de plus de 7ans
– les personnes âgées

Quelques précautions supplémentaires :
– bien se laver les mains après utilisation
– ne pas diffuser en continu
– ne pas utiliser pure, toujours diluer avec de l’huile

 

 

 

Cet article fait partie d’une série de 3 articles rédigés afin de vous éclairer sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.