L’ astrologie karmique

C’est quoi l’astrologie karmique ?

 

Le karma c’est quoi au juste ? C’est une notion ésotérique qui est devenue très populaire au cours de ces dernières années. Beaucoup connaissent le mot « karma », mais peu de gens sont capables de l’expliquer clairement, tout simplement car ce terme même revêt au final plusieurs définitions en fonction du contexte dans lequel on l’utilise. Ici je vous parlerai de la notion de karma individuel :

  D’où je viens, quelle est ma direction, où vais-je ?

Le « d’où je viens ? » indique la position astrale avant la naissance, en fait de quelles poussières d’étoiles nous sommes  issus, c’est aussi le capital de chacun.

La « direction » de ma vie, ce pourquoi je suis fait et ce pourquoi je dois œuvrer. Elle indique les possibles.

Le « où vais-je » implique le chemin d’évolution qui est proposé. Il n’y a pas de bons ou mauvais chemins, il y a  celui qui fait de vous un être singulier.

L’astrologie karmique est une ouverture infinie qui emmène au pourquoi et comment que l’être humain se pose sans cesse tout au long de son existence.

Je vais donc tenter ici de faire le point de façon simple  en vous proposant tout d’abord  une définition de l’origine du karma puis je vous expliquerai ensuite plus en détail en quoi cela consiste et quels sont les outils de l’astrologie karmique.

Horacio+Cardozo-カイ-11

I. La notion hindouiste de karma

L’origine du Karma vient du mot sanskrit karman qui veut dire « œuvre, action, conséquence ».

Les brahmanes (caste des prêtes, enseignant et juriste en Indes) utilisent le mot Karma pour signifier l’ensemble des mérites et des démérites de la vie terrestre de l’être humain. Le karma est donc la cause des réincarnations successives de l’homme dans sa quête de délivrance puisque chaque action entraîne une relation de cause à effet entre les différentes incarnations.

Par exemple, le voleur d’une vie se verra lui-même spolié dans sa vie suivante selon le principe de rétribution karmique. L’accumulation de karma entraîne l’homme, après sa mort, à renouer avec le cycle de la chair et du matériel, c’est-à-dire à connaître des renaissances (réincarnations) successives. Ce cycle d’existences « conditionnées » par ce qui a été fait précédemment est appelé Samsara et représente dans la pensée brahmanique un ensemble d’existences basées sur la souffrance et l’emprisonnement (dans ses propres erreurs).

Le terme de karma existe aussi, entre autre, chez les bouddhistes qui visent à l’extinction du désir et à l’atteinte du nirvana (qui existe également chez les hindouistes), lequel peut être défini comme l’illumination suprême et la libération du plan matériel, la sortie du plan de la souffrance.

 astrologie karmique

II. La notion de Karma en astrologie

De nos jours, le concept de karma dépasse très largement le cadre de l’hindouisme comme du bouddhisme et même si le terme fait obligatoirement référence à ces sagesses ancestrales, il nous faut donc accepter l’évolution de son sens .

Le karma peut aussi être défini comme l’évolution spirituelle de l’être humain. On n’est plus ici dans une vision où la seule porte de sortie est l’extinction de tout désir mais dans une vision progressiste où chaque vie représente  une expérience nouvelle pour l’âme qui apprend, commet des erreurs et « modifie son cheminement » à chaque nouvelle existence, en fonction des atouts et handicaps développés dans le passé.
La notion de karma se rapproche donc ici de la notion d’apprentissage et de perfectionnement mais ne tend plus à la dépersonnalisation de l’ego comme c’est le cas chez les bouddhistes par exemple.

La philosophie astro-karmique croit en effet que c’est en s’améliorant, en rectifiant ses erreurs d’une vie à l’autre, en comprenant ses erreurs et en développant ses atouts, mais surtout, en acceptant d’assumer le rôle qui nous échoit à chaque incarnation et qui sera notre challenge personnel que l’être humain est capable :

  1.  d’atteindre la sérénité dans chacune de ses vies en découvrant un vrai sens à son existence.
  2.  de progresser peu à peu vers une perfection libératrice qui le conduira en effet à un moment ou un autre à quitter le cycle de la réincarnation pour connaître un nouvel état, supérieur, qui peut être appelé de différentes façons, qui n’est en tous les cas incompatible avec aucune religion, et qui peut donc être nommé sans hypocrisie ou syncrétisme excessif Paradis ou Nirvana

 

Cette astrologie porte une importance considérable à la position de la Lune. Ce satellite, en orbite autour de la Terre, coupe la trajectoire apparente du Soleil et donne ainsi une intersection dont les astrologues définissent deux positions lunaires capitales : une au nord (appelée nœud Nord), l’autre au sud (nœud Sud).
Eléments d’interprétations capitales dans l’aspect de cette astrologie, les positions des nœuds lunaires renseignent le natif sur un véritable « débit » karmique qu’il lui faut régulariser dans cette existence – de préférence ! – et ceci afin qu’il puisse continuer à progresser sur la voie du karmakarmic_astrology

III. Astrologie karmique : les outils

Il faut donc envisager notre existence dans une continuité, dans un cycle de réincarnations successives, et notre thème comme la résultante de données et d’expériences antérieures.
Aussi, il serait réducteur et artificiel de différencier l’astrologie traditionnelle de l’astrologie karmique.
Certes, l’astrologie karmique utilise certains facteurs astrologiques bien spécifiques (Lune noire, Nœuds lunaires, planètes rétrogrades,…) mais au même titre que l’astrologie traditionnelle (caractérologique et prévisionnelle) peut utilement se servir de ces facteurs, l’astrologie karmique doit, de son côté, utiliser les facteurs traditionnels et donc prendre en considération l’ensemble des facteurs d’un thème natal.

L’astrologie karmique c’est donc l’astrologie permettant d’analyser l’impact des vies antérieures sur votre existence actuelle

En effet, on partira de l’explication que le thème natal représente tout le vécu antérieur et en même temps les possibilités d’évolution présente.
Ne perdons jamais à l’esprit que notre présent est un instant fugitif à la jonction du passé et du futur.
Par conséquence, le présent sera toujours fortement en rapport avec le passé et il ne faudra pas s’étonner de retrouver dans cette vie des éléments des précédentes puisque la notion même d’apprentissage et d’évolution sous-entend la répétition de situations (au même titre qu’un étudiant plancherait sur les mêmes sujets jusqu’à obtenir un bon niveau).

Nous sommes cependant appelés à vivre ces mêmes expériences de façon différente afin qu’elles nous conduisent sur de nouveaux chemins et permettent notre évolution.

Retenons les trois règles de base de l’astrologie karmique :

Tout effet est le produit d’une cause.

Une personne ayant tendance à être trompée en amour a probablement commis antérieurement des erreurs sur le plan affectif, étant par exemple elle-même manipulatrice.

Toute cause produit à son tour un effet.

Si une personne prend sur elle et que malgré ses mauvaises expériences, elle ne redevient pas bourreau et s’efforce de continuer à agir avec bonté, son karma sera annulé puis positivé et il faut s’attendre, au cours de la vie présente ou dans la suivante, à un retournement de situation : la personne trouvera alors par exemple son âme sœur et coulera des jours heureux en amour.

Une cause produit un effet identique ou opposé.

Identique ou opposé car toute expérience est borné par les extrêmes. Si une personne a usé de violence dans une vie, elle sera, dans la suivante, soit à nouveau soumis à la tentation d’abuser de sa force (effet identique), soit elle devra elle-même subir ou être confronté à la violence (effet opposé).

Dans tous les cas, attention toutefois aux risques d’interprétation erronée ! Par exemple, une personne victime de violence ne s’est pas forcément elle-même rendue coupable de violence antérieurement ! Elle peut très bien être une « victime innocente » bien que cette épreuve ne sera jamais mis gratuitement sur sa route et que le praticien devra donc en chercher le sens profond. C’est bien l’ensemble du thème qui doit être jugé et non des phénomènes pris isolément.

L’astrologie karmique, enfin, est sans doute la ramification la plus synthétique de l’astrologie puisque l’astrologue qui s’y intéresse doit avant tout parfaitement comprendre les mécanismes traditionnels puis y ajouter ceux karmiques.

 lotus-flower

On tente de résumer et de conclure simplement …

L’enfant va pousser son premier cri sous un ciel particulier, chaque individu est unique, il faut 2600 ans pour retrouver la même configuration astrale. Cette naissance va déterminer des énergies cosmiques précises que l’être ne comprendra pas toujours, mais que son âme connaîtra.

Pourquoi ces énergies précises ? C’est là qu’intervient la notion de réincarnation, car cela permet de faire entrer ces énergies qui déterminent le parcours de vie dans une continuité, dans une logique. Cela permet de voir que l’âme à programmé cette vie au mieux, pour accroitre sa conscience, pour harmoniser ses énergies.

Nous sommes donc sur terre pour évoluer, pour comprendre et travailler toutes les énergies symbolisées par le zodiaque, pour les expérimenter, les intégrer, pour les équilibrer.

L’astrologie va permettre de prendre conscience du chemin parcouru et du travail à entreprendre, et par là de mieux comprendre ce que l’on vit et pourquoi.

Le point important est de voir et de comprendre les lignes de force karmique de notre vie actuelle ainsi que les schémas cycliques, répétitifs qui nous emprisonnent dans un comportement inconscient de  s’en libérer.

 

L’astrologie karmique est donc un outil précieux dans la connaissance de soi.

 

La naissance semble n’être qu’une éternelle renaissance dont le but est d’amener l’être (l’entité) à évoluer.

Nous verrons dans un article à paraître prochainement le thème de naissance, ou thème natal…

A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.