Divination et arts divinatoires…

 Voyons ensemble la définition pour en savoir un peu plus …

astro-4La Divination  peut être définie comme la « faculté, portée à un haut degré, de deviner, de découvrir quelque chose que l’on ne sait pas, et que l’on cherche à connaître le plus souvent, par des voies diverses (intuition, perspicacité, observation, comparaison, interprétation, supposition, conjecture, etc.) mais en dehors de raisons démonstratives ». En ce sens elle se réfère par exemple à la voyance.

Les Arts Divinatoires  consistent, à partir d’une capacité naturelle innée et reconnue, d’une technique initiée ou connaissance quelconque d’un Art parascientifique notoire, de connaître des éléments non dévoilés concernant une personne physique consultante ou non et regardant son passé, son présent, et en dévoilant son avenir…

Mais de quelles pratiques parle-t-on ?

Il  existe plus d’une centaine d’arts divinatoires, de mancies et de pratiques dont je vais vous en citer quelques unes  des plus courantes ! ( source wikipedia)

  • Achilléomancie : divination par des branches d’achillée
  • Acutomancie : divination par des épingles ou des aiguilles
  • Aéromancie : divination par l’effet de l’air sur l’eau ou par l’examen des phénomènes aériens
  • Alectyonomancie ou alectriomancie : divination par les lettres ou les grains choisis par un coq ou une poule
  • Aleuromancie : divination par la farine de froment
  • Alomancie : divination par le sel
  • Aphitomancie : divination par un pain d’orge
  • Amniomancie : divination par la membrane recouvrant la tête des nouveau-nés3
  • Anémomancie : divination par le vent
  • Antracomancie : divination par le charbon minéral
  • Apanthomancie : divination par l’interprétation des rencontres (d’objets ou de personnes) imprévues
  • Apleuromancie : divination par les messages contenus sur ou dans des biscuits
  • Arachnomancie : divination par les araignées
  • Arithmomancie ou arithmancie : divination par les nombres
  • Aspidomancie : divination par les boucliers
  • Astragalomancie : divination par les osselets ou l’emploi de dés cubiques
  • Astrologie ou astromancie : divination par l’étude des astres
  • Axinomancie : divination à l’aide d’une hache chauffée à blanc
  • Bactromancie : divination du temps à venir à l’aide d’une grenouille
  • Belomancie : divination par les flèches
  • Biastomancie : divination par les oiseaux nocturnes
  • Bibliomancie : divination par la lecture d’un texte au hasard
  • Bléomancie : divination par les grains de blé. Traditionnellement, on disposait les grains de blé sur un plaque de tôle rougie par le feu et comportant douze divisions.
  • Botanomancie : divination par les fleurs ou les feuilles
  • Bréchomancie : divination par la pluie
  • Brontomancie : divination par les orages
  • Cafédomancie ou caféomancie : divination par le marc de café
  • Capnomancie : divination par la fumée
  • Caromancie : divination durant un sommeil naturel ou hypnotique
  • Cartomancie : divination par les cartes
  • Castronomancie : divination par un verre d’eau
  • Catoptromancie : divination par les miroirs
  • Causinomancie : divination par la combustion d’objets
  • Chasmimancie : divination par les bâillements
  • Chéloniomancie ou plastromancie: divination sur les écailles du plastron de la carapace de tortue
  • Chiromancie : divination par l’étude des lignes de la main
  • Chitonomancie : divination par la façon de s’habiller
  • Ciromancie : divination par les gouttes de bougie tombant dans l’eau
  • Claviculomancie : divination par la rupture d’un bréchet de poulet
  • Clédonismancie : divination par le rapprochement entre une question et un événement fortuit
  • Clédonomancie : divination par l’interprétation de paroles fortuites
  • Cleidomancie : divination par les clés
  • Cleptomancie : divination permettant de retrouver des voleurs
  • Cléromancie : divination par tirage au sort
  • Codonomancie : divination par les cloches
  • Cokkygomancie : divination par le coucou
  • Coracomancie : divination par le corbeau
  • Coronomancie : divination par la corneille
  • Cosquinomancie : divination par un tamis
  • Craninomancie : divination par l’étude d’un crâne
  • Cristallomancie : divination à l’aide de cristal
  • Crithomancie ou critomancie : divination par la farine d’orge
  • Crommyomancie : divination par les oignons
  • Cynomancie : divination par les chiens
  • Dactylomancie : divination par les bagues ou les oscillations d’un anneau
  • Daphnomancie : divination par le laurier
  • Dendromancie : divination par les arbres
  • Empyromancie : divination par l’observation des entrailles des animaux
  • Encromancie : divination par les taches d’encre
  • Fulguration ou science fulgurale : méthode de divination que les Étrusques et les Romains pratiquaient par l’observation de la foudre
  • Gastromancie : divination par les reflets de bougies traversant un ballon d’eau
  • Gemmomancie : divination par les pierres précieuses
  • Génomancie : divination pour connaître le sexe d’un enfant à naître
  • Géomancie : divination par le biais de cailloux jetés ou de points marqués au hasard dans le sable, sur la terre ou du papier puis comptés ou reliés pour former des figures
  • Grammatomancie : divination par le tirage au sort de lettres de l’alphabet
  • Graphomancie : divination par l’écriture automatique
  • Gyromancie : divination par la chute d’un devin tournant sur lui-même
  • Halomancie : divination par du sel jeté dans un feu
  • Haruspicine, divination par les entrailles d’un animal
  • Hématomancie : divination par le sang
  • Hépatoscopie : divination par les foies
  • Hippomancie : divination par les chevaux
  • Hydromancie : divination par l’eau
  • Ichtyomancie : divination par les poissons
  • Képhalaiomancie : divination par la tête d’un animal
  • Kéromancie : divination par la cire
  • Kybomancie : divination par le jet de dés
  • Lagomancie : divination par le lièvre
  • Lampadomancie : divination par les lampes et les flambeaux
  • Latromancie : divination par les symptômes des malades
  • Lécanomancie : divination par des gouttes d’huile flottant sur l’eau
  • Libanomancie : divination par les fumées d’encens
  • Lithomancie : divination par les pierres
  • Lycomancie : divination par les loups
  • Margaritomancie : divination par les perles
  • Mélomancie : divination par les pommes
  • Menomancie : divination par les menstrues
  • Météoromancie : divination par l’observation des météores
  • Métoposcopie ou métopomancie : divination par les traits du visage et du front
  • Molybdomancie : divination par le plomb fondu
  • Myomancie : divination par les rats et les souris
  • Nécromancie ou psychomancie : divination par l’invocation des morts
  • Néphélémancie : divination par l’intermède d’un ange
  • Néphomancie : divination par les nuages
  • Niphétomancie : divination par la neige
  • Numérologie : divination par les nombres
  • Nyctérimancie : divination par le vol des chauves-souris
  • Oculomancie : divination par l’observation de l’œil
  • Oénomancie : divination par le vin
  • Omphalomancie : divination par le nombril des nouveau-nés
  • Oniromancie : divination par l’interprétation des rêves (clé des songes)
  • Onomancie : divination par l’interprétation des lettres du nom
  • Onychomancie : divination par le reflet des ongles
  • Oomancie : divination par les œufs
  • Ophéomancie ou ophyomancie: divination par les serpents
  • Ornithomancie : divination par l’observation du comportement, du vol ou du chant des oiseaux
  • Ostéomancie : divination par les os des animaux
  • Ostracomancie : divination par l’écoute des coquillages
  • Otonéchomancie : divination par les bourdonnements d’oreilles
  • Ovomancie : divination par des blancs d’œufs jetés dans l’eau
  • Palmomancie : divination par les gestes instinctifs
  • Palomancie : divination par le jet de baguettes
  • Papyromancie : divination par le froissement d’une feuille de papier
  • Pégomancie : divination par les sources
  • Pétromancie : divination par les formes des rochers
  • Phyllomancie : divination par les feuilles d’arbres ou de plantes
  • Pissomancie : divination par le jet de pois secs
  • Plastromancie ou chéloniomancie : divination sur les écailles du plastron de la carapace de tortue
  • Podomancie : divination par l’examen des pieds
  • Potamomancie : divination par les fleuves
  • Pyromancie : divination par le feu ou les flammes
  • Radiesthésie : méthode de divination fondée sur la réceptivité particulière à des radiations qu’émettraient différentes matières (sources, trésors, mines, etc.), permettant ainsi de les localiser à l’aide d’une baguette ou d’un pendule
  • Rhabdomancie : divination par les baguettes de sourcier
  • Sauromancie : divination par les lézards
  • Scapulomancie : divination par l’examen d’omoplates brulés d’animaux
  • Scatomancie : divination par l’examen de matières fécales
  • Sciomancie : divination par l’observation des ombres des morts
  • Sidéromancie : divination par un fer chauffé au rouge
  • Skiamancie : divination par l’étude des ombres
  • Smorfia: divination par les jetons du bingo chez les napolitains (it)
  • Spathomancie : divination par la lame d’une épée
  • Spondanomancie : divination par les cendres
  • Stichiomancie ou stichomancie ou bibliomancie : divination par l’ouverture au hasard d’un livre
  • Sycomancie : divination au moyen de questions écrites sur des feuilles de figuier
  • Taromancie : divination par le jeu de tarot
  • Tasséomancie: divination par l’interprétation des feuilles de thé
  • Tératomancie : divination par les prodiges et les monstres
  • Thalassomancie : divination par l’aspect de la mer et des vagues
  • Théomancie : divination par l’inspiration supposée d’une divinité4
  • Tyromancie : divination par les fromages
  • Uranomancie : divination par l’observation du ciel
  • Vitréomancie : divination par le sable
  • Xylomancie : divination par les branches et les écorces
  • Zoomancie : divination par le comportement des animaux

Quelques explications:

(source INAD)

carte1-1024x367La cartomancie

La cartomancie est une discipline, un art divinatoire par excellence le plus répandu et le plus connu à travers le monde pour l’interprétation des cartes dont chacune d’entre elles représente une ou plusieurs significations susceptibles de révéler le passé, le présent mais surtout l’avenir .

Le cartomancien les interprètes en les reliant entre elle en leur donnant une signification en fonction de la question posée et à la situation passée, présente et à venir du consultant ou de la consultante. Un cartomancien ou un tarologue n’est pas un voyant.
Interpréter un jeu de cartes est chose délicate qui demande de l’expérience du tact et du savoir faire.
Il existe des centaines de modèle de jeux de cartes dont le plus connu reste le tarot de Marseille composé de 78 lames ou cartes.

img1L’astrologie

Discipline considérée comme une branche des arts divinatoires qui consiste à donner une description du caractère d’un individu déterminé… Pour une étude sérieuse, contrairement, au signe zodiacal et ses caractéristiques largement répandu dans la presse, l’astrologue responsable a besoin de temps pour dresser un thème astral personnalisé ce qui peut prendre 4h, 5 voire 6h de travail.  L’astrologie n’est pas de la prédiction mais un véritable guide, une carte routière qu’il faut savoir interpréter pour ne pas prendre la mauvaise direction.

150221-Geomancie-art-divinatoire-et-voyanceLa geomancie

La Géomancie est une technique de divination basée sur l’observation d’objets divers : bâtonnets, cauris, grains de blé, cailloux… ou de tout autre d’objet jeté sur une surface libre.
La géomancie est une technique intéressante qui ne fait appel à aucune intuition.

 

La magie

Elle provoque le sourire ou la crainte, le dédain ou l’admiration, mais personne ne lui est indifférent.

On en parle, certes oui, mais le plus souvent à tort et à travers et surtout par ignorance de ce qu’elle est réellement. Sous le terme de magie, le profane englobe souvent aussi bien la voyance, la cartomancie de madame Irma, que le surnaturel, la sorcellerie, les pouvoirs divins ou diaboliques, l’envoûtement, la possession, en bref tout ce domaine du mystérieux et de l’inexpliqué et de l’étrange aussi présent dans notre société moderne qu’il pouvait l’être dans l’Antiquité.
Mais alors, la magie, c’est quoi au juste ?

Un rapide coup d’œil au Larousse ne nous renseignera guère : Art prétendu de produire par certaines pratiques des effets contraires aux lois naturelles. Deux opinions valant mieux qu’une, autre coup d’œil au Quillet-Flammarion : Art par lequel on affirme produire des effets merveilleux à l’aide de formules et de rites dotés d’un prétendu pouvoir sur la nature, les dieux, les démons. Pourtant, force nous est de reconnaître que ces définitions sont complètement erronées, sans doute par une approche trop rationnelle et cartésienne du sujet. En fait la magie est une réalité. Car non seulement cet art n’est pas prétendu comme l’affirme doctement ces deux savants recueils, mais encore cet art supposé est une science véritable. Science et art prenant naissance dans les plus anciens âges de l’humanité et perdurant à travers elle jusqu’à nos jours, ayant pour but la maîtrise de ces forces naturelles que le dualisme philosophique répartisse en spirituel et matériel, tandis que l’optique indéo-chrétienne le définit comme le Bien et le Mal. Du reste, la Bible, parle de la magie comme d’une chose dont personne ne met en doute l’existence.
Dès lors, puisque cette maîtrise s’obtient par des rituels, des formules, des techniques, c’est donc bien une science et qui dit science, dit scientifiquement et par voie de conséquence, expérience et expérimentateur. Saint Albert le Grand (Pape et magicien) ne doute jamais que l’on puisse opérer des merveilles par la magie, la naturelle, celle du Bien.
Dans ce contexte, on peut supposer que faire œuvre de magie demande la plus stricte prudence. Posséder la science du Bien et du Mal, manipuler ces forces occultes puissantes  expose à de graves dangers (choc en retour, folie, possession, etc) d’où il ressort que la magie, la vraie, n’a rien à voir avec la superstition naïve ou la sorcellerie vulgaire, bien que celle-ci en découle par dégénérescence d’un « savoir » dont la source noble s’est avilie afin de satisfaire les plus bas appétits humains.

La magie noire

La magie noire ressort incontestablement la pratique occulte connue sous la dénomination d’envoûtement (manipulation magique à des fins personnelles), quand celui-ci a pour finalité d’apporter la malchance, la haine et parfois la mort. Autant d’actes criminels sans trace ni preuve. Son corollaire obligatoire, le désenvoûtement, sorte de contre-feu réexpédiant haine et mort à son envoyeur, est tout aussi répréhensible, forcément immoral puisqu’il ne constitue pas exactement ce « pardon des injures » auquel nous incite une certaine spiritualité. Etant donné que personne ne se conforme à cette exigence et la vengeance faisant partie de ces pulsions humaines inhérentes à notre condition, beaucoup de personnes croient légitime de souscrire à cette opération qui va les débarrasser d’ennemis imaginaires ou réels. Ces deux interventions, illicites, ne peuvent paraître que banales, tant les encarts publicitaires de mages de pacotille les proposent à l’envie, bien qu’à la vérité elles soient fort difficiles à réaliser car elles supposent un véritable « savoir » que la plupart du temps ces mages ne possèdent pas. Et c’est bien cette banalité mensongère qui fait des dupes à bon compte, extorquant des sommes faramineuses à des consultants non avertis, naïfs appartenant à toutes les couches de la société et pas seulement à un contingent de pauvres gogos comme on pourrait le croire.

156ba464777122Le retour d’affection

Mais le cheval de bataille le plus fructueux de ces charlatans, le plus proposé et aussi le plus demandé, disent-ils, par leur clientèle est le « retour d’affection », véritable trafic de la détresse sentimentale pratiquée par des escrocs. Ces faux marchands de bonheur promettent pour des sommes astronomiques des retrouvailles inespérées (et jamais abouties), que ce soit entre époux, amants, concubins, un appât auquel résistent les malheureux abandonnés qui ne savent plus à quel saint ou démon se vouer pour retrouver l’infidèle. Pourtant, il faut bien se rendre compte que cette « magie rose », si par chance l’opération réussit (et elle est parfaitement faisable, toujours dans l’optique d’un vrai mage qui détient le pouvoir de la mener à bien), va lier inexorablement deux êtres (dont l’un sera contraint psychiquement et sans espoir d’évasion) à vivre ensemble, alors même que l’amour initial d’un des deux partenaires n’existe plus. C’est un acte très délicat qui touche au moral. Car de quel droit peut-on enchaîner un être humain à un autre? Le véritable initié qui est en possession de ce pouvoir doit connaître et détenir une « aperception » des deux personnes, sinon l’opération à la longue ne peut qu’être destructrice.

La sorcellerie

La sorcellerie ne fait pas appel à un savoir scientifique mais essentiellement à des connaissances empiriques de forces noires ou blanches, jalousement gardées secrètes et transmises de bouche à oreille ou entre personnes d’une même confrérie pour faire, selon le cas, le bien ou le mal, en exerçant (selon la demande) sur une personne déterminée une influence souvent maléfique.
Parmi les actions les plus fréquentes pratiquées dans les pays Africains et nord africains, on peut citer la frigidité, l’impuissance ou le mauvais œil… Ces pratiques s’apparentes à la sorcellerie des campagnes pratiquée en France dans le Berry.

L’envoûtement ou le désenvoûtement

C’est la possibilité pour un sorcier, marabout, ou mage de manipuler au gré de sa volonté les forces de l’invisible afin de les plier et de les contraindre à la réalisation de ses désirs ou aux désirs d’une tierce personne (que ces désirs soient d’amour, de haine ou de mort même…) Mais que l’on se rassure, les spécialistes de ces manipulations, souvent néfastes, sont très rares…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.