Phénomène rarissime ce Lundi 9 Mai 2016…

Phénomène rarissime, ce Lundi 9 Mai 2016, vous aurez une occasion rare  d’observer Mercure visible depuis la Terre !

15113230

Le 9 mai 2016, pourra être observé sur le Soleil le passage d’un minuscule point noir, témoignage d’un événement exceptionnel appelé le transit de Mercure, soit le passage de la planète entre la Terre et notre étoile. Un épisode qui sera suivi à la Cité de l’espace à Toulouse.

 

Mercure ( pour rappel c’est la plus petite planète du Système Solaire), passera entre la Terre et le Soleil ce lundi, phénomène que l’on pourra observer durant près de 7 heures !

 

Que verrons nous ?

Concrètement, il faut s’attendre à observer Mercure sous la forme d’un minuscule disque noir passant devant le soleil.

Le spectacle commencera peu après 13 heures et prendra fin peu avant 21 heures. Ce qui laissera environ 7h30 pour l’observer.

Rare mais à quel point ?

Encore peu explorée, la mystérieuse Mercure est la planète la plus proche du Soleil, dont elle fait le tour en 88 jours (contre 365 pour la Terre). Avec un diamètre de 4 780 km seulement, elle est presque trois fois plus petite que notre planète. Elle passe tous les 116 jours entre nous et le Soleil, mais rarement dans une position qui la rend visible.

On compte environ 14 « transits de Mercure devant le Soleil par siècle », explique Pascal Descamps, astronome à l’Observatoire de Paris. Le dernier s’est produit en mai 2003. Les prochains auront lieu en novembre 2019, novembre 2032 et mai 2049. Selon l’astronome, ce passage du 9 mai 2016 est « unique, à ne pas manquer ».

Quand regarder ?

Le phénomène va commencer à 11H12 GMT (13H12 heure de Paris) et s’achèvera à 18H42 GMT (20H42 heure de Paris). Il sera visible dans la partie du monde où il fera jour à ce moment-là, à condition que la météo soit favorable. Pour la France par exemple, ce n’est pas gagné….

Comment se protéger ?

Inutile de ressortir les lunettes que vous avez peut-être achetées pour observer la dernière éclipse solaire, le 20 mars 2015. Mercure est trop petite. « Il faut un instrument astronomique pour grossir l’image du Soleil », selon Pascal Descamps.

Ceux qui en ont pourront utiliser lunettes et télescopes à condition de les protéger par des filtres solaires appropriés. Selon l’astronome, « le moyen le plus simple pour voir Mercure sans risque sera via un solarscope« , par projection de son image inversée sur un écran…

planete

Sinon vous pourrez suivre le phénomène en direct en cliquant sur le lien suivant  ( c’est tout de même plus simple!)

http://mercure2016.imcce.fr/#compute

Bonne séance à toutes et tous…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.